L'objectif de la vente du portefeuille qui a été présenté vendredi à la Porte d'Ulysse, est de récolter quelque 2.000 euros pour participer aux frais de justice des deux femmes.

"Le portefeuille 'refugees welcome' de l'artiste Deniz Kazma, créatrice, sera vendu via la boutique en ligne de nowa qui est à l'origine du projet, ainsi que dans deux magasins bruxellois, partenaires de l'initiative: Hopono, rue du Bailli, et Petit Boudoir, rue Béliard", indique Mehdi Kassou, porte-parole de la Plateforme citoyenne.

"Nous avons choisi de reverser les bénéfices de cette vente à 'Solidarity is not a crime' en soutien à Anouk Van Gestel et Myriam Berghe, victimes d'une mascarade politique où passeurs de migrants et citoyens solidaires sont mis dans le même sac. Il s'agit d'un procès politique qui crée volontairement le flou entre la solidarité et des actes délictueux commis par certains", conclut-il.