Cardi B l'affirme haut et fort, elle a le droit de disposer de son argent à sa guise, tout en avouant qu'elle n'arrive pas à réduire ses dépenses à moins de 300.000 $ par mois. "Être une artiste, être belle pour vous plaire, faire toutes ces conneries pour vous faire plaisir. Cela coûte de l'argent", explique-t-elle. "Mes factures atteignent environ 300.000 $, 250.000 $ par mois et j'essaie de faire moins cher, mais ce n'est tout simplement pas possible", ajoute-t-elle avant de s'en prendre à ceux qui critiquent son style de vie: "Qui êtes-vous pour dire aux gens ce qu'ils doivent faire de leur argent durement gagné?"

Cardi B s'est également défendue en affirmant qu'elle payait des énormes factures d'impôts. "Tout d'abord, savez-vous que les chèques des artistes sont débités de 45% par les impôts? Cela signifie que pour dépenser 500.000 $, il faut gagner au moins un million."

Et d'ailleurs, elle ne se contente pas de subvenir à ses besoins. "Une artiste comme moi, ainsi que beaucoup de rappeurs que je connais, s'occupent de toute la famille. Et ce n'est pas déductible des impôts. Ils ne considèrent pas cela comme une entreprise."