Les associations entre créateurs de mode et équipementiers sportifs n'en finissent pas de faire le buzz. Les catwalks de la Fashion Week masculine de Londres ont servi de théâtre à plusieurs lancements. A Paris, le Belge Raf Simons présentera mercredi prochain une ligne inédite de baskets intitulée (RUNNER).

Milan donne vendredi le coup d'envoi de sa "semaine de la mode" hommes avec un calendrier rallongé grâce au retour d'importantes maisons qui veulent profiter de l'élan connu par ce segment de l'habillement.

La directrice artistique de Courrèges, l'Allemande Yolanda Zobel, va quitter cette griffe emblématique des années 1960 qu'elle avait rejointe il y a moins de deux ans, a annoncé la société vendredi dans un communiqué.

Karl Lagerfeld a tiré sa révérence, Sonia Rykiel, la griffe, disparu à jamais de Saint-Germain-des-Prés, et Martin Margiela, la boutique, quitté Bruxelles.

Le couturier français d'origine italienne Emanuel Ungaro, décédé à Paris à l'âge de 86 ans, avait fait ses classes auprès de Balenciaga avant d'ouvrir sa propre maison de couture à Paris en 1965, se définissant lui-même comme "un obsédé sensuel" au style haut en couleurs.

L'écoresponsabilité n'est plus un sujet qui fâche. Mieux, elle est devenue fashion. Les acteurs du secteur textile parlent désormais développement durable. Un discours et des engagements volontaires prônés en amont par les maisons de luxe pionnières par essence en matière de "green". Explications avec Pascal Morand, président exécutif de la Fédération de la haute couture et de la mode.

A la charnière de cette décennie et de la suivante, la démesure qui entoure ce secteur lucratif prend un tournant et les sneakers s'érigent peu à peu en pièces écologiques. Toujours aussi stylées mais bien plus respectueuses de l'environnement.