Ville Blanche de Tel Aviv -

Le square Bialik à Tel Aviv rassemble plusieurs exemples d'architectures typiques du Bauhaus © DR

La dimension architecturale du Bauhaus est sans doute la plus emblématique du Bauhaus. Aucune ville au monde n'a de plus grande collection de bâtiments de ce style que Tel-Aviv, où l'ensemble est inscrit au Patrimoine culturel mondial de l'Unesco.

Architecture typique du Bauhaus à Tel Aviv © DR

Conçus à partir des années 1930 par des architectes juifs allemands qui avaient fui l'Allemagne nazie, les plus de 4.000 immeubles de la "White City" symbolisent la ville israélienne. Mais contrairement à leurs prédécesseurs construits pour le climat allemand, les immeubles de Tel-Aviv utilisent moins le verre et bénéficient de balcons pour capter les brises de la Méditerranée et lutter contre la chaleur.

Chaise Breuer

Chaise Breuer © DR

Cette chaise basse a été conçue par Marcel Breuer en 1926. Elle était alors considérée comme révolutionnaire pour son utilisation de tubes en acier courbés et de cuir. Egalement nommée "Wassily", elle ne doit pas ce nom, comme on le pense souvent, au peintre abstrait russe Vassily Kandinsky, compagnon de route du Bauhaus et ami de Breuer: ce n'est que dans les années 80 qu'elle a été surnommée "Wassily Chair" pour des raisons de marketing.

Théière Brandt

Théière Marianne Brandt © DR

Le Bauhaus défendait une esthétique radicale, mais il avait aussi une vision réformiste de la société pendant l'entre-deux-guerres en Allemagne. Cette école artistique a été l'une des premières à admettre des femmes. Si Walter Gropius, le fondateur de ce courant, voulait les cantonner à des tâches traditionnelles comme le tissage, quelques pionnières comme l'Allemande Marianne Brandt travaillaient des matériaux comme le métal. Elle travaillait des formes simples adaptées à des fabrications en série. Sa théière en métal de 1924, avec un bec verseur placé de façon ingénieuse pour faciliter l'écoulement, a eu un impact, notamment du fait de sa géométrie angulaire qui dégage un sentiment d'harmonie.

Lampe Wagenfeld

Lampe Wagenfeld © DR

La simple lampe sphérique blanche sur un cylindre et une base en verre est un exemple parfait des lignes lisses et épurées qui font la renommée de Bauhaus. Créé en 1924 par Wilhelm Wagenfeld, ce chef-d'oeuvre s'est imposé sur de nombreux bureaux, dont celui de Gropius à Weimar, le fief du Bauhaus. Les critiques ont souvent raillé le fait que cette école de l'épure se soit éloignée au fil du temps de ses racines pour devenir un symbole élitiste. Même de simples copies de la lampe Wagenfeld s'élèvent ainsi à plus de 400 euros.