Le projet repose sur un constat imparable : les 20 millions de réfugiés actuellement recensés dans le monde comptent parmi eux des milliers d'artisans qualifiés, héritiers de traditions parfois séculaires ne demandant qu'à exercer leur métier.
...