Ainsi, totalement blanche au début, la bouteille de ce millésime 2008 laisse apparaître à sa sortie du réfrigérateur des volutes roses animées de papillons et de notes de musique.

Brevetée à l'Institut national de la propriété industrielle début février, la technique développée par l'exploitant Infinite Eight et la société Distripac à Somain (Nord) consiste à recouvrir l'ensemble de la bouteille d'un film plastique sur lequel sont imprimés motif et couleur qui réagissent au froid grâce à un vernis thermoréactif.

"C'est une première. Nous sommes les seuls à le faire en Champagne", affirme à l'AFP Nicolas le Tixerand, dirigeant de la maison de Villedommange, déjà co-inventrice de l'étiquette qui vire du gris au rouge lorsque la bouteille est à bonne température.

"C'est du marketing. Mais c'est aussi un bon moyen pédagogique et ludique de savoir quand une bouteille de champagne est vraiment prête à la dégustation", ajoute-t-il.

Après le Japon, ces bouteilles customisées d'un nouveau genre seront disponibles sur le marché français à partir d'avril.