Crab Club

On doit à Philippe Emanuelli quelques ouvrages définitifs sur les produits de la mer. Une vraie passion qui l'a poussé à imaginer Crab Club. Cette enseigne en forme de réfectoire dénudé a les poulpes, les palourdes et autres tellines pour horizon. Désormais, l'homme se croise sous d'autres latitudes mais, à bord du navire, il reste Yoth Ondara, un chef sino-thaï redoutable sur le produit. Dans l'assiette à la faïence reconnaissable entre mille, cela donne des compositions originales qui changent chaque jour avec le marché : couteaux à l'ail (15 euros), palourdes-chorizo-cidre (19 euros), cochon et poulpe laqués (24 euros)... Bref, une inépuisable combinatoire que le cuisinier pimente à l'asiatique. Envie d'exclusivité ? On réserve la table de la cabane de chantier venue des chantiers de Gdansk ou... dans la cave qui recycle le designer Christophe Gevers.
...