Tout commence en enfance, aux côtés d'une grand-mère qui possède un petit restaurant du côté de Toulouse. " Elle s'occupait de moi, j'étais toujours avec elle pour la regarder cuisiner et vider les fonds de casserole ", se souvient Fabrice Salvador. Et quand ses parents, eux, emmènent le fiston dans une maison 2-étoiles, ses envies sont sans appel : " Je refusais les plats Enfant, je voulais le menu dégustation. " Après, bien sûr, il fallait des professeurs. Et son chemin le mènera vers les meilleures " écoles " de l'Hexagone, dont les Jardins de l'Opéra et son chef Dominique Toulousy, La Maison Troisgros ou Les Prés d'Eugénie de Michel Guérard. Des fondations solides.
...