Depuis quelques années, les brasseries urbaines se développent à Bruxelles : Brussels Beer Project, L'Ermitage, l'Annexe pour n'en citer que quelques-unes. Ce regain d'intérêt pour l'identité brassicole de la capitale belge se traduit aussi par la redécouverte des brasseries éteintes, qui autrefois jouissaient d'une renommée au-delà de leur quartier. Comme il en fut le cas pour la brasserie Wielemans-Ceuppens à Forest.

30 ans après sa fermeture, sur les traces de la brasserie Wielemans-Ceuppens, institution bruxello-forestoise

© Belga

Ce quartier aujourd'hui rebaptisé Quartier durable Wiels sur les réseaux sociaux, est en pleine réhabilitation. Les commerces de proximité, de qualité et/ou de niche s'y développent, les passionnés prennent leur quartier à bras le corps aux abords de cette brasserie du passé. L'un d'eux, la Dekkera, dédiée aux bières artisanales cultive parfaitement son esprit de quartier. C'est donc très logiquement que ce bar a voulu rendre hommage à ce monument local et national, dont le destin sur un siècle fut à l'image du secteur brassicole belge tout entier. Une destinée houblonnée qui pris fin le 29 septembre 1988, jour où le dernier brassin fut produit.

L'actuel Wiels

L'actuel Wiels © Belga

Classés patrimoine industriel dès 1993, les anciens locaux et quelques cuves sont aujourd'hui visibles au public puisqu'ils abritent le Wiels, centre dédié à l'art contemporain. Mais cet aperçu reste bien maigre pour les passionnés d'histoire et/ou de bière. C'est pourquoi la Dekkera propose de revenir sur les traces et le destin de cette brasserie légendaire. Elle a choisi de le faire le 29 septembre 2018, soit 30 ans jour pour jour après son extinction, pour remettre en lumière cette entreprise emblématique du quartier, mais aussi du pays. Visites guidées, présentations et dégustations émailleront cette journée particulière, qui fera sans nul doute revivre ce monument brassicole quelque peu oublié.

Le 29 septembre 2018 à partir 14h

La Dekkera, rue Pierre Decoster 109 à 1190 Forest

Au programme :

Des visites guidées de la salle des machines de l'ancienne brasserie, mais aussi du quartier sous l'angle de son passé industriel (au départ du Wiels). L'héritage gustatif de Wielemans-Ceuppens sera aussi exploré au cours d'un atelier dégustation. Dégustation toujours, avec un type de bière, longtemps méprisé par les connaisseurs, dont la dernière du genre brassée à Bruxelles remonte à 30 ans. J'ai nommé la Pils, qui semble bénéficier d'un tout aussi réel que récent regain d'intérêt. Ainsi la brasserie bruxelloise En Stoemelings qui vient de sortir sa Papy Van de Pils. Ou encore Brussels Beer Project qui a récemment mis au point sa Lager (brassée pour eux par une brasserie limbourgeoise). Ces deux nouveautés seront en dégustation, avec d'autres exemples de Pils artisanales.

Enfin, sous réserve, le témoignage de l'ex-directeur de La Fonderie, "à qui l'on doit le sauvetage, de haute lutte, du bâtiment Wiels". Tout un programme.

Pour poursuivre sur le sujet, le BRASS, présentera du 15 novembre au 20 janvier, une exposition intitulée : Mémoire active 1879-2019 : Quartier Wiels, des brasseries aux dynamiques citoyennes sorte de "voyage dans le temps, qui confronte le passé industriel du quartier "Wiels" avec son activité actuelle, fourmillante d'initiatives d'habitants et d'associations". Une exposition où la brasserie Wielemans-Ceuppens tiendra un rôle centrale. A découvrir.

BRASS - Centre Culturel de Forest Avenue Van Volxem, 364 à 1190 Forest