La scène se passe dans un restaurant. Deux tourtereaux prennent du bon temps, en tête à tête... mais pas les yeux dans les yeux. Et pour cause, chacun pianote sur son smartphone, affichant un sourire béat, destiné à son écran ! Nous avons tous probablement capté, un jour, l'un de ces moments absurdes où le virtuel prend le pas sur le réel. Pour l'auteur français Stéphane Garnier, c'est en assistant à l'un de ces épisodes préoccupants que le franc est tombé. " Ce fut un point de rupture, raconte-t-il. Je critiquais mes voisins mais l'amie avec qui je partageais mon repas et moi, nous avions aussi mis notre téléphone sur la table. En fait, je prenais le même chemin. Je me suis rendu compte qu'il y avait une espèce de progression rampante et qu'on s'était tous construit un univers parallèle, qui nous empêchait de vraiment communiquer. " Grand observateur des travers de notre société, l'écrivain se penchera sur le sujet et sortira finalement, en octobre dernier, le bouquin
...