Elle se découvre par la mer et c'est un enchantement. Il n'y a pas d'aéroport à Patmos, l'une des douze îles principales du Dodécanèse, cet archipel appartenant à la Grèce mais contigu à la Turquie - qui en compte en réalité cent soixante, îlots compris. On y vient en bateau via Athènes, Kos ou Rhodes, la plus grande île de la mer Egée. Nous avons choisi la première option. Une journée de visite de la capitale, embarquement au Pirée à la tombée de la nuit sur l'un de ces ferrys hauts en couleurs reliant plusieurs îles et où de nombreux passagers dorment à même le pont ou les coursives, arrivée avec l'aube.
...