Le roi Philippe et la reine Mathilde sont de retour en Belgique. La délégation participant à la visite d'Etat de sept jours au Canada a atterri samedi soir à l'aéroport de Melsbroek.

La délégation, très diversifiée avec des représentants politiques, académiques et commerciaux, a dégagé au total 45 contrats et déclarations d'intention. Aux yeux du Secrétaire d'Etat au commerce extérieur, Pieter De Crem (CD&V), la visite d'Etat a parfaitement démontré son utilité, d'autant après l'entrée en vigueur récente du traité de libre-échange CETA entre l'UE et le Canada. "L'entrée en vigueur provisoire a donné des résultats chiffrés immédiats et a donné un coup de pouce énorme", selon M. De Crem. "98% de notre commerce se passe maintenant sans barrières (droits d'importation, ndlr)".

Le bilan est positif pour la Wallonie, selon le ministre-Président wallon Willy Borsus qui a établi une cinquantaine de contacts directs avec des entreprises et opérateurs canadiens. "Nos échanges économiques, scientifiques, culturels avec ce grand pays ami qu'est le Canada représentent une véritable opportunité", a-t-il souligné. La prochaine visite d'Etat aura lieu en fin d'année au Portugal.