Travailler, oui, mais pas avec n'importe qui! S'ils rejettent en masse le métro-boulot-dodo communément accepté par leurs aînés, les jeunes adultes revoient aussi l'organigramme professionnel de fond en comble. Au rayon des concessions, les 25-40 ans placent le curseur ailleurs. "Plus question d'accepter n'importe quel métier "bullshit" sous prétexte de bosser, ni de se retrouver avec des individus qui leur sont imposés, constate la sociologue Anne Burton. Aujourd'hui, beaucoup privilégient une activité professionnelle selon des critères bien précis, mais ils choisissent également leurs collègues! Pas étonnant, dans ce contexte, qu'ils soient de plus en plus nombreux à se lancer avec un ami ou à s'associer avec un proche. Cela concerne aussi les moins jeunes, désireux de sortir du schéma classique." Et la spécialiste d'ajouter que c'est sans doute une réponse bien moins anodine qu'il y paraît à un monde du travail qui correspond peu à l'idée qu'ils s'en font. "Horaires flexibles, télétravail, coworking... ces adultes dictent une autre façon de fonctionner et remettent en cause tout un modèle préétabli, qui n'est plus en phase avec leurs valeurs et leur conception de l'existence.
...