La Région wallonne ne manque pas de talents. Prenez le couturier-artisan Bernard Depoorter, qui défile pendant la semaine de la haute couture, à Paris. A seulement 35 ans, il est le gardien de techniques en voie de disparition en Belgique et même en Europe. C'est dès la petite enfance que le créateur originaire de Wavre s'est intéressé aux étoffes. " Quand j'étais bébé, ma mère me cousait des bouts de satin sur mes peluches et cela me calmait ; on peut dire que je suis né avec le toucher du tissu ", se souvient-il. A 7 ans, il découvrira dans le grenier de la maison familiale une immense malle remplie de vêtements ; sa future vocation deviendra une évidence. Il se formera finalement à diverses pratiques du xviiie siècle et fondera un atelier, " véritable laboratoire qui préserve des savoir-faire anciens mais mise aussi sur l'avenir avec de nouvelles méthodes ou matières ". Avec son équipe, il se spécialisera dans la plumasserie, le tr...