Des visages tels que celui de Myriam Leroy (chroniqueuse à la RTBF), de Christa Jérôme (chanteuse) et de John Martin (chef d'entreprise). Qu'ils soient connus ou simples citoyens, bénévoles, donateurs, ou sportifs au grand coeur, tous font partie de la campagne #30FACESFORWAPA, lancée ce 12 février par WAPA International. Cette action souhaite mettre en lumière les nombreux Belges qui se mobilisent, chacun à leur manière, pour aider l'association à la réintégration des ex-enfants soldats mais aussi des victimes de guerre de manière générale : les veuves, les enfants abandonnés, les personnes déplacées, etc. Chaque jour, à compter du 12 février, une personnalité oeuvrant pour la cause sera dévoilée sur les réseaux sociaux.

L'organisation belge, mise sur pied par Solveig Vinamont et Véronique Cranenbrouck en 2013, lutte pour l'intégration des ex-enfants soldats via la participation financière à différents programmes de santé, de réinsertion socio-économique et d'éducation au Sri Lanka et en Ouganda. L'an dernier, 48.500 euros ont été transférés vers leurs partenaires locaux dans ces deux pays.

Une action non négligeable quand on sait que l'utilisation d'enfants comme soldats est encore d'actualité dans une vingtaine de pays à travers le monde. Aujourd'hui, on compte pas moins de 250.000 filles et garçons enrôlés.

Si vous aussi vous désirez devenir l'un de ces visages du changement, différents champs d'actions existent : le don direct, l'organisation d'évènements pour WAPA International, la participation à des manifestations sportives, organisées par l'association, comme la WAPA Football League, etc.

Plus d'infos sur le site : www.wapainternational.org

Fiorine Guéry