Ils avaient carte blanche, ils l'ont offerte à d'autres. Afin que définitivement Own, qui signifie "à soi", devienne "à eux". Depuis toujours, Thierry Rondenet et Hervé Yvrenogeau chérissent l'idée du collectif. Ils n'ont donc pas hésité à confier leurs archives, leur univers, leur démarche, leurs réflexions de duettistes et le peu de vêtements qui leur restaient à un fleuriste, une graphiste, un chorégraphe, un scénographe, un photographe, un cinéaste, un designer, des architectes, pour tenter l'aventure de la réappropriation. Leur façon, si personnelle, de ne pas faire l'impasse sur quelques questions non facultatives.
...