L'idée est d'offrir une photographie, une scène en temps réel, de ce que vivent ces cuisines de la précarité au quotidien. Les repas seront concoctés à partir d'invendus alimentaires. Le menu proposera de la cuisine au wok, des tajines, des pizzas, des pitas, un buffet froid oriental et des desserts. L'événement est ouvert à tous et les 1.000 repas proposés (200 par restaurant social) le seront à prix libre.

L'après-midi sera rythmé par des concerts et des animations proposés par des clients des différents restaurants sociaux. Il sera ainsi possible de s'initier au semis de plantes aromatiques ou d'écouter une crieuse publique. Des animations pour enfants sont également prévues. "Il y a une dizaine d'années, on n'aurait jamais pensé que le secteur de l'aide alimentaire serait dans les rues de Bruxelles, car c'était un sujet tabou", souligne Brigitte Grisar, chargée de projets à la Concertation aide alimentaire.

"Cet événement fait sortir une thématique qui n'est pas évidente." La "Concertation aide alimentaire" regroupe plusieurs dizaines d'associations qui distribuent des colis alimentaires, tiennent un restaurant social ou encore une épicerie sociale. Les restaurants sociaux participants sont RestoJet, La Rencontre, Le Clos, Les Uns et les Autres et le Comité de la Samaritaine. En moyenne, ils fournissent de 10.000 à 20.000 repas par an. Certains satisfont 80 clients par jour et d'autres une trentaine.

Toutes les infos sur la page Facebook de cet évènement