Près de trois ans après le dépôt de la première demande en ce sens, une première poire belge a fait son apparition sur le sol vietnamien lundi dans le cadre d'une mission économique dirigée par le ministre-président flamand, Geert Bourgeois. En principe, les premières cargaisons de poires belges devraient arriver dès octobre dans le pays du sud-est asiatique. La poire est le fruit emblématique des producteurs fruitiers flamands, lesquels pèsent 95% de la production belge. Notre pays est l'un des seuls, avec les Pays-Bas, à offrir d'aussi bonnes conditions de culture de la Conférence, selon Filip Appeltans.

La production de poires belges est en hausse et a atteint l'an dernier près de 350.000 tonnes. La variété Conférence représente à elle seule près de 90% de la production belge de poire. "La poire doit devenir pour nous ce que le kiwi est pour la Nouvelle-Zélande", poursuit Filip Appeltans. "En d'autres mots, celui qui prononce le mot poire doit songer directement à la Belgique. Ce n'est pas pour rien que les poires Conférence sont appelées en Chine les 'belgian pears'. Les Néerlandais arrivent juste après et leur fruit y est appelé 'dutch belgian pears'".

Historiquement, la Belgique est un pays important pour la poire moderne, de nombreux pomologues amateurs, tant en Wallonie qu'en Flandre, ayant été à l'origine de l'obtention, au 19e siècle, de centaines de variétés nouvelles, aujourd'hui quasiment tombées dans l'oubli.