D'ici 2021, il n'y aura plus qu'un seul et unique camembert de Normandie AOP, a précisé l'organisme à l'issue d'une réunion entre tous les acteurs de la filière, mettant ainsi un terme à la bataille qui oppose "le camembert de Normandie AOP" et le "camembert fabriqué en Normandie".

-

- © Getty Images/iStockphoto

Les producteurs de camembert "fabriqués en Normandie", parmi lesquels essentiellement de gros industriels comme Lactalis, ont en effet "accepté de respecter le futur cahier des charges de l'AOP camembert de Normandie", a souligné l'INAO.

Celui-ci prévoit une "montée en gamme pour tout le monde", a précisé l'INAO selon lequel cette pacification va permettre aussi de donner "plus de lisibilité au consommateur" et d'améliorer la qualité des troupeaux laitiers en Normandie, les conditions de pâturage et de fabrication du fromage.