Il parvient à quantifier ce dont il ne peut se séparer, l'indispensable qui lui permet de faire face, comme il le souhaite, à chaque situation : cinquante objets pour voyager (d'un pays à l'autre durant des mois), une centaine quand il se sédentarise à Bruxelles. Toute sa garde-robe tient sur vingt-deux cintres. Grégory Laurent - qui a créé avec son frère le site
...